11/08/2013

L'Eden-théâtre, un joyau du XIXe siècle

Transformer un ancien théâtre du XIXe siècle qui reçut les plus belles vedettes de l'opéra et du Music-hall, en bureaux pour abriter les organisations syndicales. C'est où ? Mais à Carcassonne bien sûr ! Voilà un exemple qui démontre comment le politique a soigné et soigne encore ses intérêts électoraux, sur le dos de l'histoire, du patrimoine et de la culture. Au passage, je vous invite à observer les menuiseries en aluminium donnant sur le boulevard. Elles sont d'époque... Enfin, je veux dire de 1986. On pourrait au moins les changer, en harmonie avec les actuelles prescriptions de l'ABF. Quant à savoir si le façade est classée, c'est une réponse que je n'ai pas. Il faudrait y songer, non ?

215443795.jpg

"L'Eden-Théâtre" était en fait un Music-hall dont la construction remonte autour de 1910. Adossé à l'ancien rempart entourant la ville, son premier directeur était M. Duffaut qui dirigeait aussi le "Cinéma des familles". Ce lieu de spectacle avait une troupe d'artistes sédentaires dont les fers de lance étaient le comique Juguler, la fantaisiste Paulette Pastor et le chanteur Ruquet. L'affaire tourna jusqu'à la fin des années 1920 mais devant son manque de rentabilité, le directeur de l'époque M. Chatenet dut se rédoudre à transformer L'Eden en cinéma. Quelques années plus tard avec l'arrivée du cinéma parlant, l'établissement fut le dernier du genre à fermer ses portes. Les vieux carcassonnais parlaient de ce théâtre comme d'un petit bijou avec son balcon et ses tentures. Le rideau de scène avait été décoré par Louis Bugnard. Juste avant que, sous l'impulsion de Raymond Chésa, on ne le sauve de la destruction et on le transforme en "Maison des syndicats". En 1986 mon oeil d'adolescent curieux s'était glissé furtivement en son antre. Là tout n'était que désolation car pendant des années on avait laissé pourrir un lieu, qui aurait fait aujourd'hui le bonheur de jeunes artistes. Des syndicalistes dans un lieu de spectacle? Pourquoi pas, ils n'ont pas leur pareil parfois pour mettre en scène leurs manifestations...

____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013