17/03/2015

La tisane de sarments : un téléfilm tourné à Carcassonne en août 1979

La tisane de sarments

est un téléfilm français réalisé par Jean-Claude Morin et diffusé le 10 mai 1980 sur FR3 ; il est tiré du livre du même nom écrit par Joë Bousquet en 1936 (éditions Denoël). Parmi les acteurs, on retrouve Philippe Léotard (Joë Bousquet), Anne-Laure Meury (Paule Duval), Henri Serre (Dr Duval), Anne Saint-Mor (Henriette), Françoise Bertin (Françoise)...etc.

cinema

L'intrigue

Il s'agit d'un récit autobiographique de ce que fut la vie du poète Carcassonnais Joë Bousquet, condamné à une vie immobile en raison d'une blessure de guerre. Ses réflexions sur la solitude et son infirmité, ses rêves d'amour pour une adolescente et ses rapports avec la droigue pour échapper à sa condition.

Le tournage

1130751112.jpg

Le tournage a eu lieu à Peyriac-Minervois (place de la libération), à Villallier et dans la rue Aimé Ramond à Carcassonne en septembre 1979.

cinema

Tournage dans la rue Aimé Ramond

On retrouve de nombreux figurants locaux et l'harmonie municipale. C'est Philippe Léotard qui joue le rôle de Joë Bousquet dans sa rencontre avec l'amour. Anne Saint-Mor est Henriette (sa soeur) et Jean-François Pujol campe René Nelli.

1926019228.jpg

Le Tacot club de l'Aude avait prêté pour la circonstance ses véhicules. Ce Ford A de 1931, était la propriété de M. Soucaret. On voit P. Léotard se faire porter par d'autres acteurs du film.

cinema

Philippe Léotard et Henri Serre

1565204344.jpg

La chambre de Joë Bousquet dans la rue de Verdun, reconstituée pour les besoins du tournage. Le Dr Bernard (Henri Serre) est à ses côtés.

cinema

Août 1979, le tournage de nuit dans la rue Aimé Ramond. On aperçoit l'ancien magasin Radiola de Monsieur Villalonga et l'imprimerie Bonnafous.

cinema

Philippe Léotard devant l'ancienne maison du Dr Oustric

La critique

"Le soin apporté à la réalisation, l'évocation somble et, malgré tout, suggestive de l'époque littéraire, une illustration sonore intelligente, font de l'adaptation du roman de Joë Bousquet un des plus beaux téléfilms que l'on ait vus depuis longtemps"

(Le Figaro TV / 9 mai 1980)

"C'est un film de communion avec Joë Bousquet, d'une facture rare à la télévision. Ce roman onirique, cette histoire d'amour fou est devenue un film qui donne le goût très fort de connaître Bousquet et ses livres."

(L'Humanité / 10 mai 1980)

"Je travaillais 24 heures sur 24. Il m'était impossible de sortir de mon personnage, n'était-ce que quelques heures. J'étais continuellement concentré, tendu, jusqu'au dernier jour : c'était un rôle écrasant, mais passionnant."

(Philippe Léotard)

Sources:

www.grammaireducinema.com

I. Debien et C. Ortiz

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015