29/03/2015

La discothèque "La tuilerie" à Villeneuve-Minervois

"Les orchestres de bals n'arrivaient pas à reconstituer le son que le microsillon donnait lorsqu'il était projeté et amplifié à travers des enceintes", confie Jean Ségui avec un brin de nostalgie dans la voix. La grande aventure des discothèques Carcassonnaises allait donc être lancée depuis un petit village du Minervois. Certes, il y a avait le Vip's de Pierre Pavanetto au-dessus du café Continental à Carcassonne avec Pif (Daniel Lacube) aux platines, mais on y trouvait autant de place que des sardines dans une boite de Saupiquet.

La tuilerie 1972-1992.jpg

Le dandy latin du Minervois voit grand, très grand... Avec son cousin, il achète puis retape en 1971 une ancienne tuilerie fermée depuis 1918, sur la route entre Villegly et Caunes-Minervois. Avec ses mille entrées payantes à 10 francs, c'est la plus importante de l'ouest audois. Elle emploie jusqu'à onze personnes...

Capture d’écran 2015-03-29 à 09.16.28.png

L'inauguration a lieu le 2 juin 1972 avec l'orchestre de René Coll. "On faisait encore un peu de tango, de passo-doble mais surtout du jerk et du Rock-and-roll". Jean Ségui est un précurseur dans tout, même quand il s'agit d'installer au platines Jackie, une des premières femmes disc-jockey de France. La discothèque ouvrait beaucoup plus tôt qu'aujourd'hui, vers 22 heures. Toute la jeunesse des villages voisins s'entassait dans des véhicules et faisait du covoiturage ; elle repartait vers 3 heures du matin. La société permettait les discothèques car c'était le seul moyen pour que les couples se forment. On dansait à deux ; aujourd'hui on se rencontre sur internet... 

Eddy Barclay 1989.jpg

Jean Ségui gardera en mémoire la venue du roi des nuits tropéziennes dans sa boite du Minervois en 1989. Eddy Barclay et sa femme Caroline débarquèrent à l'aéroport de Carcassonne grâce à Jean-Charles Tolza. Barclay ne s'est pas déplacé pour rien, mais ce fut un gros coup de pub pour La tuilerie. Jean Ségui se souvient que son copain Tolza avait fait venir les fécos de Limoux pour accueillir l'homme en blanc, qui se vit remettre la médaille de la ville par Raymond Chésa.

Tuilerie.jpg

La Tuilerie a fermé ses portes de sa discothèque en 2007. Il ne reste plus que des souvenirs, mais c'est le lot actuellement d'un grand nombre d'établissements de ce type qui n'attirent plus les foules. La fin d'une époque sûrement... Jean Ségui fataliste mais réaliste ajoute : "Regardez tous ceux qui sont partis : Pavanetto, Pedron, Fumoso... La santé passe pour moi avant les affaires et l'argent"

tuilerie 2.jpg

Jean Ségui a gardé le bâtiment et l'a transformé en salle de réception. La Tuilerie est louée pour des mariages, des anniversaires et des animations. Voilà de quoi s'offrir un retour vers le passé...

Le club de la Tuilerie

Lieu-dit La tuilerie

11160 Villeneuve-Minervois

04 68 78 01 09

___________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015