16/09/2015

Charles Lamarque (1925-1993), fondateur du quartier " Les castors"

582024662.jpg

Charles Lamarque naît à Saint-Sébastien (Espagne) le 8 novembre 1925. Ses parents sont français et enseignent à l'école française de St-Sébastien. Il viendra habiter dans les Landes en 1928, département dans lequel son père sera élu de 1945 à 1983: Député, Président du Conseil général et maire de Mont-de-Marsan.

La résistance

En 1940, Charles Lamarque n'a que 15 ans mais ne supporte pas la défaite française. Il va peu à peu rejoindre les mouvements de résistance qui commencent à s'organiser. Il entre chez les FFI (Forces françaises de l'intérieur) sous le pseudonyme de "Carlitos" et de septembre 1943 à septembre 1944, fait partie du maquis "Léon des Landes". Il sera promu lieutenant par le général Koenig à Londres; il n'a que 18 ans.

Le 9 août 1944, il est arrêté par les allemands à Morcenx (Landes) puis interrogé sous la torture. Il ne livrera aucun de ses camarades, ni aucun renseignements, mais sera enfermé au fort du Hâ à Bordeaux et condamné à mort. Après son évasion en août 1944, il sera repris et ne devra son salut qu'à la libération du pays.

Il poursuit les opérations contre les nazis, en s'engageant volontairement pour toute la durée de la guerre en octobre 1944 au 34e RI. Il redevient simple soldat et fait ses classes sous les ordres du Commandant Marcel Bigeard (promu général, plus tard). Charles Lamarque passera successivement entre octobre 1944 et avril 1945 de Sous-lieutenant à Commandant de Compagnie lors des campagnes de la pointe de la Grave, de Royan et d'Alsace.

Distinctions

Médaille des la résistance (1946), Croix de guerre avec étoile de bronze (août 1946) et vermeil (1951), Chevalier de la légion d'honneur (1959), Croix de combattant volontaire, Officier de la légion d'honneur (1974)

4134724099.jpg

Charles Lamarque est fait Chevalier de la légion d'honneur en 1959, par son ancien chef de maquis "Léon des Landes"

Un bâtisseur

2897794329.jpg

À titre privé et dans un but non lucratif, Charles Lamarque fonde à Carcassonne la société coopérative de construction "Les Castors de l'Aude". Ce dernier mit tout en oeuvre afin de proposer à des familles, la possibilité d'acquérir une maison à moindre coût en participant aux travaux, à raison de 40 heures par mois.

3442953828.jpg

Le lotissement fut construit sur les vignobles de la Reille; la coopérative se porta acquéreur des terrains grâce à un prêt engagé auprès d'une compagnie d'assurances. Entre 1954 et 1956, une centaine de logements "économiques et familiaux" sortiront de terre. En 1957, la société anonyme "Foyer Castor" qu'il fonde et dont il devient le PDG, construit 118 logements supplémentaires (Quartiers du Méridien et Beausoleil). Charles Lamarque quitte Carcassonne en 1964 et rejoint Mont-de-Marsan. Il est décédé le 23 février 1993 dans cette ville à l'âge de 67 ans.

1609934670.jpg

Maquette d'une maison "Castor"

1637383896.jpg

Une maison "Castor" aujourd'hui

Un square porte désormais dans ce quartier le nom de Charles Lamarque.

_______________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015