19/06/2013

La petite maison dans les pins

1003100017.jpg

La colline de Grazaille était autrefois recouverte de vignes et seules 55 habitations y furent recensées en 1891. Depuis les années 60, de nombreuses contructions avec une vue imprenable sur la cité médiévale ont fait grossir le nombre d'habitants de ce quartier. Reconnaître les toutes premières constructions encore debout sur la colline est une véritable gageure... suivez le guide !

952768182.jpg

Sur ce plan du début du XXe siècle, on distingue à droite une petite maison dans les pins et à gauche, le moulin de Cantegril.

996595099.jpg

Perdue derrière un immeuble HLM de plusieurs étages de l'impasse Buffon, la maison est encore le témoin du passé de la colline de Grazaille.

68130151.JPG

De cet endroit, on a une vue superbe sur la ville

1332348478.jpg

Sur l'emplacement de l'immeuble HLM se trouvait une vigne comme c'était le cas pour l'ensemble de la colline de Grazailles autrefois. A l'arrière de celui-ci un ilôt de verdure avec au milieu des pins parasol, vraisemblablement la plus ancienne maison de Grazailles. On l'appelle la petite maison dans les pins. C'est là qu'habitèrent les grands parents de M. Rivals, propriétaire au début du XXe siècle du domaine de St-Martin à Montredon. La petite maison est hélas, depuis des années à l'état d'abandon. Elle appartient à la co-propriété de l'immeuble dont nous venons de parler. Un certain nombre de propriétaires souhaiterait la sauver de la ruine mais l'argent est le nerf de la guerre. Un dossier est actuellement monté pour obtenir des subventions de part de la Communauté d'agglomération ou de la mairie. Il serait vraiment dommage que l'on laissât l'un dernier vestige historique de la colline de Grazailles, s'écrouler sous le poids des années.

1321176518.JPG

Sur cette ancienne vigne, on aperçoit à la place un immeuble d'habitation. Il a été édifié par la Société de crédit immobilier en 1968, alors dirigée par M. Martinolle avec le concours de la SAAHLM (Société audoise et ariègeoise de logements HLM). L'architecte est M. Mercier de Narbonne. Ce bâtiment a été bâti à la condition que les ouvriers participant aux travaux, puissent profiter chacun des 63 logements que compte l'immeuble. La construction a été confiée à M. Mercier, architecte à Narbonne.

1784756358.jpg

Le moulin de Cantegril lui, a visiblement été adopté par un propriétaire consciencieux de sa sauvegarde.

_______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013