13/09/2014

Maison de la Gestapo: la flamme de l'humanisme vient de se rallumer !

J'ai été contacté hier matin par téléphone par une représentante de A.V.E.A (Autisme Vivons Ensemble dans l'Aude). Cette personne m'a indiqué que son association avait pour projet la réalisation d'une structure d'accueil pour l'ensemble des enfants autistes du département de l'Aude. Notons qu'en la matière, la France a trente ans de retard et que les familles audoises dont les enfants présentent ce handicap, sont obligées de se rendre à Montpellier.

autisme.png

L'abandon du projet de Maison des droits de l'homme par la municipalité Larrat, faisant suite à la décision de ne pas racheter la maison de la Gestapo condamne la bâtisse à la destruction. À la place, on fera donc un parking pour les usagers des futurs logements HLM qui seront bâtis en fond de parcelle. Faisons confiance aux élus Carcassonnais, car depuis 30 ans, ils sont passés maîtres dans l'art du bétonnage souterrain.

3884898212.png

AVEA manifeste donc son intérêt pour l'achat de l'ancienne maison de la Gestapo, sise 67 avenue Roosevelt, dans le but de la réhabiliter en lieu d'accueil pour ses enfants. Voilà une bonne nouvelle qui présenterait plusieurs avantages...

1. Donner enfin une structure d'acceuil aux enfants autistes

2. Un beau symbole quand on sait ce que les nazis faisaient des handicapés

3. Sauver un lieu de mémoire de la résistance Carcassonnaise

4. Cela ne coûtera rien à la ville de Carcassonne

5. Habitat Audois a une occasion de se débarrasser d'une épine dans son pied

6. L'association des riverains du quartier Roosevelt devraient s'en réjouir, eux qui militaient contre la destruction de cette maison à cause des nuisances du parking et de la circulation à cet endroit.

7. Personne ne perd la face et Carcassonne en sort grandie.

La réponse est dans le camp d'habitat Audois et de la ville !

______________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014