20/09/2015

Jacques Ourtal (1868-1962), un artiste peintre oublié

914509983.jpg

Jacques Ourtal était né à Carcassonne le 8 octobre 1868, dans la rue Ernest Renan où son père avait un atelier de décorateur. A 18 ans il se fera déjà remarquer au concours de l'école des beaux-arts. Après son service militaire, il ne quittera plus Carcassonne et s'installera au 44 rue des Arts dans un immeuble ayant appartenu à un peintre verrier du nom de Dauriac. Un peintre, rue des Arts ? C'est un choix judicieux tout comme son atelier fixé au second étage baigné par la lumière réfléchie par une immense verrière.

382824831.jpg

L'oeuvre de Jacques Ourtal se reconnaît parmi des milliers en raison d'une personnalité bien affirmée et du choix de ses paysages surtout languedociens. On retrouve sa marque dans la cathédrale St-Michel, l'église St-Vincent, la chapelle de l'école Jeanne d'Arc, la chapelle des Capucins (aujourd'hui démolie). On lui doit les fresques de couvent des Capucins ; entièrement rasé en 2002, les oeuvres d'Oural ont été sauvées miraculeusement par Corinne Calvet et Marie-Chanral Ferriol. Elles partaient à la benne à ordures. D'importants tableaux ornent également depuis 1926 l'hôtel de la cité, mais la collection est aujourd'hui dispersée entre particuliers et hommes célèbres comme J-F Kennedy ou W. Churchill. 

Joséphine Ourtal. 1921.jpg

Joséphine Terral, seconde épouse du peintre. Portrait de 1921.

Jacques Ourtal restera une figure emblématique du quartier des capucins ou il laissa le souvenir d'une personne discrète, peu bavarde mais très gentille. Il est décédé le 23 septembre 1962 à 94 ans. La rue des Arts porte désormais son nom.
 
Les tableaux d'Ourtal sont côtés chez Akoun. Les toiles de l'ancien couvent des Capucins désormais conservées à Notre-Dame de l'abbaye, sont classées. Suite à une vente aux enchères en 1981 à l'hôtel des ventes de Carcassonne de 106 toiles du maître dont "La muse du poète" et "l'intérieur de la Basilique Saint-Nazaire", le catalogue figura dans la Gazette de chez Drouot. Les tableaux furent dispersés en France et à l'étranger, confirmant la qualité artistique des oeuvres d'Ourtal.
 
Il est regrettable qu'à Carcassonne pour des raisons qui m'échappent on s'obstine chez les élus à ne pas vouloir d'Ourtal dans la collection permanente du Musée des Beaux-arts. Madame la conservatrice a compétence en la matière, mais les Carcassonnais aimeraient que l'on ne regardât pas toujours vers Paris. Ils veulent bien prendre le risque de ne point passer pour des snobs, mais pour des incultes voire des paysans. L'oeuvre d'Ourtal c'est le Languedoc, cette culture tant picturale que musicale que Paris considère comme de la roupie de sansonnet avec l'approbation des édiles du pays. 
_________________________________
 
© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

29/06/2015

La Libération de Carcassonne croquée sur le vif par Jacques Ourtal en 1944

Les Archives départementales de l'Aude regorgent de trésors souvent oubliés parmi les milliers de documents qu'elle offre à la lecture du public. Ainsi, avons-nous pu mettre la main sur une série de dessins exceptionnels et rares, réalisés par le peintre Carcassonnais Jacques Ourtal le jour de la Libération de Carcassonne.

La Cité

ourtal 1.jpg

Entrée d'une écoute dans les fossés du château

ourtal 2.jpg

Sortie dans les lices hautes de la galerie allant jusqu'au fossés du château. Cette ouverture se trouvait à environ 40 mètres des tours Narbonnaises. Elle a été comblée en 1945...

ourtal 3.jpg

Place Marcou

 

Jardin Pierre et Maria Sire

ourtal 4.jpg

Fortification en bas du Pont-vieux

ourtal 5.jpg

Fortin dans un jardin. Pont-vieux

ourtal 6.jpg

A l'extrémité du Pont-vieux

Actuelle place Léopold Verguet

 

Pont vieux

ourtal 11.jpg

Entrée du Pont-vieux par Notre-Dame de la santé

A droite, l'actuel hôtel des 3 couronnes

ourtal 8.jpg

Entrée du Pont-vieux par l'ancienne maternité

A gauche, aujourd'hui l'hôtel des 3 couronnes

ourtal 9.jpg

Fortification bâtie sur le Pont-vieux par l'occupant

ourtal 13.jpg

Casemates à la sortie du Pont-vieux vers la rue Trivalle

ourtal 14.jpg

Blockhaus attenant à la maternité face à la Cité

Aujourd'hui, terrasse de l'hôtel des 3 couronnes

 

Route de Narbonne

ourtal 15.jpg

Mannequin sur la barricade en face la prison.

Inscription sur la pancarte :

"On est foutus"

ourtal 16.jpg

Entrée de l'avenue Arthur Mullot vers le square Gambetta

ourtal 17.jpg

Barrage - Porte de la gendarmerie

Gendarmerie rasée en 1985 et reconstruite au même endroit

ourtal 18.jpg

Ce qu'il reste du Square Gambetta

 

Rue Achille Mir

ourtal 19.jpg

Route de l'abattoir

ourtal 20.jpg

Barrage - route de l'abattoir

 

Les quatre chemins

ourtal 21.jpg

Carrefour - Route de Limoux

 

Avenue du Maréchal Joffre

ourtal 22.jpg

Entrée de l'hôtel Terminus

La Kommandantur

 

Boulevard de Varsovie

ourtal 23.jpg

Boulevard du canal - chemin de hallage

Entrée de galeries passant sous la route

 

Patte d'oie

ourtal 24.jpg

Entrée de galerie sous la butte de Patte d'oie

ourtal 25.jpg

Sous la butte de Patte d'oie, deux galeries coffrées d'environ 20 mètres.

 

Quai Riquet

ourtal 26.jpg

Sous le pont de chemin de fer - Leur signature

Il s'agit du massacre du Quai Riquet où plus de 20 victimes civiles innocentes furent lâchement exécutées par les allemands, le 20 août 1944.

ourtal 27.jpg

Maisons incendiées au Quai Riquet

ourtal 28.jpg

Les secours après le massacre du Quai Riquet.

Le bâtiment incendié à gauche est celui de l'entreprise Hyvert

 

Route minervoise

ourtal 29.jpg

Bords du canal - Route minervoise

Ces documents tout à fait exceptionnels et peut-être jamais présentés aux publics, constituent un témoignage émouvant de l'histoire contemporaine de Carcassonne. Je suis heureux de pouvoir vous les faire partager en exclusivité.

Source

Archives de l'Aude / 2J86

_____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine / 2015