28/04/2014

Un projet immobilier avec vue sur la Cité!

La société Hectare, promoteur immobilier bien implanté sur le bassin économique de Carcassonne, vient récemment d'obtenir le permis de démolition des immeubles vétustes et à l'abandon à côté de l'actuel Hôtel des 3 couronnes. Nous savons de source sûre que plusieurs logements à caractère privés et de standing vont y être construits prochainement, avec vue imprenable sur la Cité. Voilà donc une bonne nouvelle pour ce site qui est dans cet état depuis plus de vingt ans.

hectare.jpg

Un peu d'histoire... Nous sommes en 1993 et Carcassonne accuse un énorme retard en nombre de places d'hébergements. C'est un handicap pour une cité aussi touristique qui vient à peine de se doter d'un camping digne de ce nom. Oui, car auparavant le camping cela ressemblait à un camp de bohémiens situé entre la ligne SNCF et le stade A. Domec. C'est dire si vous passiez de bonnes vacances à Carcassonne! On rase les maisons et on fait édifier l'Hôtel des trois couronnes, dans un style bien peu harmonieux vis-à-vis de la Cité médiévale qui lui fait face. Quelques temps après, le maire de l'époque ayant un projet pour les immeubles mitoyens procède a leur achat. On va faire un restaurant et des cuisines. Patatras! Le préfet en indélicatesse avec le maire ne valide pas le permis de construire, arguant que le site est en zone inondable. Ce qui n'est pas faux, car au cours du siècle l'Aude a été en crue à cet endroit. Polémiques, récupérations politiciennes et autres discours peu aimables comme toujours à Carcassonne enterrerons finalement le projet. Donc, depuis 20 ans nous avons cette friche peu reluisante sur le passage des touristes.

578956585.jpg

Il faut souhaiter que le futur projet architectural sera en harmonie avec la Cité qui lui fera face. Gageons que les services de l'architecture y veilleront car ce site se trouve à la frontière du périmètre sauvegardé.

Des fouilles archéologiques?

Il faut également que les archéologues se tiennent prêts, car on pourrait bien y découvrir des vestiges de l'ancien Carcassonne incendié par le Prince noir en 1355. En 1993, la construction de l'hôtel avait mis à jour ce passé qui doit s'étendre sur l'emprise des immeubles concernés.

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014