18/03/2015

De Radio Carcassonne à Chérie FM 99.6

radio carcassonne.jpg

Nous avons trouvé cet en-tête d'enveloppe daté de 1965, qui semble confirmer que

Radio Carcassonne

existait déjà avant l'ouverture des Radios libres en 1981.

radio carca 1.jpg

Le président Mitterrand par la libéralisation des ondes radiophoniques, permit à un grand nombre de petites antennes d'émettre sur la FM. Avec la démocratisation de ce moyen de communication, c'est toute l'information jusque-là contrôlée par l'état qui se libéra. De petites stations radio qui émettaient dans l'illégalité éclatèrent au grand jour, d'autres aller se créer et entraîner avec elles, d'anciens journalistes de la presse écrite. Ce fut le cas dans notre ville avec Radio Carcassonne dont la ligne éditoriale allait être confiée à Michel Sawas, ancien rédacteur du Midi-Libre.

Les fondateurs

L'idée de monter Radio Carcassonne vint de Gérard Filaquier, alors élu de la majorité municipale sous le mandat d'Antoine Gayraud. Elle prit naissance d'abord à l'intérieur des locaux de la Maison des Jeunes et de la Culture. En 1983, changement de locaux... La radio s'installe à l'angle de la rue Victor Hugo et de la place Carnot, dans un vieil appartement. C'est à cette époque que Michel Sawas développe le service infos, seul, accompagné de plusieurs bénévoles.

radio3.jpg

MM. Cathala, Labadie, Sawas, Gil, Escourrou

Radio Carcassonne se constitue sous la forme associative avec un Conseil d'administration dans lequel fugurent : MM. Fournet-Fayard, Justin Buisan, Gérard Filaquier, Freddy Lagrand, Joseph Gil, Michel Sawas, Paul Bouvier, Jean-Luc Schanaerts. Petit à petit la radio diffuse de la musique, des bulletins d'informations et des émissions spécialisées 24h/24 et accroît son audience. Elle s'affime comme l'une des premières stations du sud-ouest. Au coeur du terrain, Michel Sawas et ses animateurs ne comptent pas leurs heures.

joseph gil.jpg

Jospeh Gil et Michel Sawas

L'émancipation

En 1986, Radio-France sollicite le Conseil général de l'Aude pour installer un antenne à Carcassonne contre une somme faramineuse (près d'un million de francs). Robert Capdeville, le président alors en charge du département qui écoutait Radio Carcassonne chaque soir en rentrant chez lui à Couiza, fit cette réflexion : "Mais pourquoi Radio-France ? Nous avons une radio sur place avec les infos de Sawas !" Il vient ensuite dans les locaux misérables de la rue Victor Hugo et dit alors à son conseiller : "Il ne faut pas le laisser là".

Une opportunité va se présenter à eux... Le patron du bar Le longchamps qui occupait l'actuel "O' Sheridan" voulait déménager et s'installer place Carnot dans les locaux laissés vacants par l'EDF. Il confie son projet à l'architecte Michel Galibert, qui pense de suite que Radio Carcassonne pourrait s'installer au premier étage. La proposition est trouvée intéressante par Gérard Filaquier. Le patron du Longchamps étant d'accord, la radio s'installera en 1987 au-dessus de son bar moyennant le paiement d'un loyer que subventionnera le Conseil général. Ce dernier dépensera même la somme de plus de cent millions d'anciens francs pour l'acquisition d'un émetteur.

R.M 11

Radio Carcassonne

Michel Plancheria, Sabrina, Xavier Olmos, Nathalie Vignal et Michel Sawas

Trois ans plus tard, Gérard Filaquier se retirant de la radio, c'est Michel Sawas qui en prend la direction. Elle change de nom grâce à sa diffusion sur tout le département et s'appelle désormais, Radio Méditerranée 11. De nouveaux collaborateurs salariés sont récrutés ; la radio vit des subventions des collectectivités locales et de la publicité. En 1993, Sud Radio dirigé par Thierry Bernard est en passe de s'allier avec RM 11. L'année suivante tout est prêt pour la fusion, ce sera Sud-Radio Aude. Mais une nuit, le Conseil d'administration s'est séparé de Thierry Bernard et tout fut annulé. Patatras !

Chérie FM

À cette époque de grands groupes cherchent des émetteurs pour étendre leurs zones. Europe, contacte en premier Michel Sawas et lui fait une proposition. Il est établi un protocole d'accord, mais 48 heures après NRJ d'ébarque et rédige une contre-proposition qui double le montant négocié avec Europe. Sans contrat mais avec un chèque dans les mains, Michel Sawas accepte. Le groupe NRJ, propriétaire de Chérie FM et de Rire et Chansons, diffusera dans l'Aude le programme Chérie FM en 99.8. En 1995, Michel Sawas reste le directeur de l'antenne locale et la radio atteint 14% d'audience. Elle reçoit des centaines d'invités politiques et des artistes nationaux, se porte au plus près de l'action et diffuse près d'un millier de journaux.

Une nouvelle équipe

Il y a trois ans, Michel Sawas fatigué et usé s'en va de la radio dans un contexte économique défavorable, après trente années de service. La station se cherche de nouvelles ressources financières et un nouvel élan. Une page se tourne...

chérie FM.jpg

L'équipe Chérie FM et Tv Carcassonne en 2013

L'association "Liberté d'expression" se dote d'un nouveau président en février 2013 : Monsieur Lucien Ferrandis. La radio est reprise avec de nouvelles têtes aux commandes et deux salariés. Pierre Souillard qui était chargé de l'animation et des spots publicitaire est le seul survivant de l'ancienne équipe. Désormais l'information locale est sous-traitée à Tv Carcassonne ; une web-tv fondée en 2009 par Mathieu Larrat et François Mourad. En avril 2014, ce dernier est nommé à la direction de la communication de la ville de Carcassonne. Mathieu Larrat s'occupe de l'info locale avec Sophie Martin.

__________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015