11/05/2017

La sacristie de l'ancienne chapelle du château comtal dans la Cité médiévale

Au mois de février 1975, l'entreprise Gleize procédait à la destruction des anciennes casernes napoléoniennes qui avaient été édifiées dans la cour du château comtal après 1852. Positionnées contre la courtine reliant les tours du Major, du Degré et de la Chapelle, leur démolition allait permettre la mise au jour d'une certain nombre de vestiges jusque-là inconnus. N'oublions pas que la Cité médiévale fut occupée par l'armée jusqu'à la veille de la Grande guerre.

1.jpg

© Droits réservés

La salle des gardes

La destruction du premier étage permit de récupérer un linteau de pierre présentant sous plusieurs couches de stuc, la date : 1773, entourée des lettres A et B. Il s'agit là à l'évidence d'une pierre en réemploi.

2.jpg

Le linteau de 76 x 25 cm

Au début de la construction le château avait la forme d'un U. Après 1169, on continua les travaux. Dès lors, la démolition de la chapelle était devenue obligatoire pour la construction du front nord. Il est probable que la courtine ait été édifiée fin XIIe siècle et début XIIIe siècle. En 1160, la chapelle est mentionnée  sur un plan ; en 1209, elle n'y figure plus.

061.jpg

La chapelle

3.jpg

© Droits réservés

La destruction des bâtiments mit au jour l'entrée de la sacristie de l'ancienne chapelle. A la faveur du ravalement du rempart nord - une fois la caserne rasée - une croix à branches égales de 23 centimètres en relief apparut sur un linteau en arc, au-dessus de la porte. A l'intérieur, se trouve une salle ronde de 2,90 mètres.

4.jpg

Intérieur de la sacristie en 1975. A droite, le Sacraire.

"Si nous avons qualifié de sacristie la salle du basse de la tour du Degré, c'est que le linteau portant la croix sculptée en relief, se trouve à même le rempart et est soutenu par des moellons allant du bas au haut de la porte. Il y a une quinzaine d'années, on a placé un faux linteau pour surbaisser l'entrée et utiliser ce local comme réserve de livres et de papiers concernant le gardiennage. Il faut noter qu'à 1,75 mètres de hauteur, sur le côté droit de la porte, l'on peut voir un graffiti : "Madamoi". (L'indépendant)

059.jpg

Entrée de la sacristie dans la tour du Degré

____________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2017 

10:12 Publié dans La Cité | Tags : sacristie | Lien permanent | Commentaires (2)